top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurClémentine Bodusseau

Traitement naturel des troubles génitaux

Dernière mise à jour : 28 avr. 2022




Logés dans le "petit bassin", les organes génitaux peuvent avoir une incidence sur les capacités physiques ou sur le comportement de votre animal :

agressivité, anxiété, infertilité, cystite chronique, boiterie, etc.

Comment apparaissent-ils ? Comment se manifestent-ils ?

Et surtout comment agir pour les traiter ?



1. L'ANATOMIE DE LA SPHÈRE GÉNITALE

Le système génital occupe une place centrale dans la région pelvienne (ou postérieure). Les différents organes qui le compose entretiennent de nombreux liens avec les structures avoisinantes comme par exemple les reins, le système digestif, des muscles, des nerfs, des veines et des artères, les os coxaux ou enla fin de la colonne vertébrale.


2. DÉCELER UN TROUBLE GÉNITAL CHEZ SON ANIMAL

Comment apparaissent les troubles génitaux ?

Comment les reconnaître ?

de BODUSSEAU Clémentine

3. TRAITEMENT NATUREL DES TROUBLES GÉNITAUX FONCTIONNELS


Ces dysfonctionnements ont très souvent une origine mécanique. Or, considérons par exemple la femelle : "La fécondation et la nidation sont efficaces s’il n’existe pas de tensions pouvant perturber le fonctionnement de la zone gynécologique : utérus, ovaires, trompes et l’ensemble des tissus autour (ligaments, système digestif, bassin osseux, etc.)" d'après le site reflexosteo.com.

De ce point de vue, l'ostéopathe peut agir sur la mobilité, la souplesse ligamentaire, la vascularisation ou encore l'innervation de ces différentes zones. Permettant ainsi de :

  • Retrouver un juste équilibre entre les tensions ligamentaires de la sphère pelvienne ;

  • Décongestionner le petit bassin en libérant les organes reproducteurs des pressions avoisinantes ;

  • Contrôler les adhérences cicatricielles ;

  • Lever les dysfonctions du bassin osseux (os iliaques, sacrum) pour améliorer les fonctions neurologiques, vasculaires et hormonales ;

  • Relâcher les tensions pelviennes (aponévroses, périnée, contractures musculaires profondes...) ;

  • Améliorer le mouvement crânien et/ou thyroïdien.




150 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page