top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurClémentine Bodusseau

Le rôle de l'ostéopathe dans le suivi post-chirurgical de vôtre animal.

Dernière mise à jour : 12 avr. 2022


Une intervention chirurgicale, même lorsqu'elle est légère et peu invasive, est traumatisante pour l'organisme de l'animal. A la suite d'une opération, le corps doit répondre efficacement au stress physique qu'il vient de vivre et trouver rapidement son nouvel équilibre. Et ce n'est jamais simple !


La qualité de vie de son animal peut être bouleversée par une opération. Heureusement, il existe des solutions pour optimiser la récupération post-chirurgicale !

L'ostéopathie animale en fait évidemment partie.


  1. ASSOUPLISSIR LE TISSU CICATRICIEL

L'adhérence cicatricielle

Perte de mobilité

Risque de récidive accentué

Le but de l'ostéopathe est de redonner de la souplesse au tissu fibrosé en élimant par des techniques manuelles douces les effets néfastes des adhérences cicatricielles.


2. FAVORISER LE FONCTIONNEMENT DES ÉMONCTOIRES

Les émonctoires

Élimination des toxines médicamenteuses

En stimulant les réseaux vasculo-nerveux d'organes ciblés comme le foie et les reins, l'ostéopathe prévient "d'éventuels obstructions ou ralentissement des mécanismes naturels de détoxication" et favorise le drainage des toxines médicamenteuses.


 

Une prise en charge ostéopathique rapide après une opération chirurgicale permet d'éviter l'installation de douleurs chroniques, de raideurs et/ou d'inconforts et permet au corps de trouver un équilibre anatomo-physiologique stable.

Mais il n'est jamais trop tard ! S'intéresser à d'anciennes cicatrices est également primordial pour le bien-être et la santé de vôtre animal.



Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page